Est-ce que Fortnite est addictif

L’interprétation de Malavida est que Fortnite n’est pas un jeu addictif et il faut expliquer cette posture. C’est vrai que les studios scientifiques visent à que certaines personnes ont du mal à arrêter de jouer en même temps que c’est inapproprié de parler d’addiction quand nous parlons du titre d’Epic Games car nous pourrions stigmatiser tous ceux qui jouent aux jeux-vidéo.

Un courant a surgit qui vise à que Fortnite est un jeu addictif et dans certains pays comme le Royaume-Uni, ils demandent même son interdiction. De fait, des plateformes comme Change.org ont initié des campagnes de pétitions de signatures pour freiner son extension, en considérant le jeu-vidéo comme un lave-cerveaux.

Cependant, il ne faut pas confondre le succès entre la masse avec une addiction, surtout si nous considérons qu’il ne l’est pas par lui-même sinon par des traits exclusifs de qui les souffre. C’est-à-dire, qu’il y a des personnes avec des comportements addictifs qui le sont, non parce qu’il y ait une idée ou un concept qui le soit (nous parlons de jeux-vidéo, non de drogues ou substances), même si c’est vrai aussi qu’il peut se prendre es certains aspects comme un élément ressemblant à celui des jeux d’hasard et la ludopathie.

Il faut aussi souligner que l’OMS a introduit récemment l’addiction aux jeux-vidéo à la liste de maladies, dans la catégorie addictions sans substance ou de comportement. Cependant, ceci n’obéit pas à des titres concrets sinon au profil de qui malheureusement la souffre.

Dans tous les cas, le débat scientifique quant à ce sujet est ample et il n’y a pas de grandes évidences ni un consensus qui vise à cette direction.