Lucky Patcher fonctionne sans root?

Lucky Patcher peut servir sans être root. L’utilisateur doute parce que les anciennes versions requéraient d’autorisations root, mais plus maintenant. La seule différence entre avoir un appareil rooté ou pas au moment d’utiliser Lucky Patcher est l’option de pouvoir se servir des fonctionnalités supplémentaires.

L’utiliser n’est pas difficile et il suffit d’avoir les idées bien claires quant à son fonctionnement, comme par exemple la légende de couleurs qui classifie chaque application selon les actions que vous allez pouvoir leur faire :

  • Vert : c’est une application avec licence.
  • Jaune : c’est une application avec un patch disponible spécifique.
  • Bleue c’est une application qui contient des annonces.
  • Violet : elle se trouve dans la liste de démarrage du système.
  • Rouge : elle ne peut pas être modifiée ou éliminer la vérification de licence.
  • Orange : application dans le système dont le patch peut avoir de la répercussion dans le fonctionnement du système.

Une fois vous connaissiez bien ce code de couleurs, vous pourrez faire facilement des différentes actions, comme hacker des jeux ou des applis compatibles, éliminer la publicité pratiquement de n’importe quelle appli ou même annuler les certifications du système. Pour cela, il devra chercher dans le menu principal de l’appli à modifier et cliquer dessus. Alors, l’utilisateur verra un menu avec les différentes actions, y compris la gestion du propre système d’exploitation, comme l’obtention d’information ou la désinstallation. Sur le menu de patchs, vous retrouverez ceux qui sont applicables.

Comme vous pouvez imaginer, Lucky Patcher n’est pas disponible à télécharger sur Google Play, sinon que vous devrez vous servir de sites et boutiques de téléchargement alternatives, comme Malavida, par exemple.