Lulubox ou GameGuardian : comparative et différences

Même si les deux applications servent à la même chose (pour hacker des jeux), le fonctionnement de Lulubox et GameGuardian est différent :

  • Lulubox : il se base sur le téléchargement de patchs développés spécifiquement pour un jeu-vidéo. Comme utilisateurs, nous devons accéder à l’application et chercher le jeu à patcher entre les disponibles. Alors, une fois vous l’ayez, il faut télécharger le patch qui s’installe sur le jeu en modifiant les attributs que nous ayons indiqué. Comme vous pouvez observer, elle n’implique aucune difficulté.
  • GameGuardian : cette appli fonctionne différemment et ressemble plus à d’autres comme Lucky Patcher. Pour faire qu’elle fonctionne, nous devons mettre en marche le jeu et sortir sans le fermer, en le laissant en arrière-plan. Alors, depuis GameGuardian chercher les processus en exécution d’Android pour trouver le jeu-vidéo. Une fois vous l’ayez, vous devrez chercher manuellement les valeurs des attributs que vous veuillez altérer (points de vie, pièces, scores, objets de l’inventaire…) et les remplacer. C’est bien plus compliqué, mais cette appli donne bien plus de possibilités que Lulubox.

L’offre d’Android quant à ce genre d’applis est bien plus grande que sur iPhone, entre autres choses, parce que ce système d’exploitation est développé en opensource et aussi à que les utilisateurs ont bien plus de liberté pour télécharger des applications de sources externes à Google Play (non, vous n’allez pas trouver Lulubox ou GameGuardian dans la boutique officielle d’applis). Avec elle, vous pourrez accélérer ou décélérer des jeux, modifier des attributs des jeux-vidéo ou même altérer le timing des jeux. Cependant, il faut faire attention parce que leur emploi implique l’expulsion des jeux par parties en ligne.