Comment se servir de Magisk Manager et comment il fonctionne

L’option principale de Magisk Manager est d’éviter la vérification de sécurité que certaines applications font à travers l’API de Google. Check SafetyNet, comme il s'appelle, fonctionne de la suivante manière et selon ces démarches :

  1. Démarche 1 : premièrement, il se connecte aux serveurs de sécurité pour vérifier s’il peut cacher correctement le root.
  2. Démarche 2 : si le processus ne fonctionne pas, il faut redémarrer le téléphone et ouvrir l’application de nouveau.
  3. Démarche 3 : sur le menu de Paramètres, marquer l'activation de BusyBox et ensuite Magisk Hide.
  4. Démarche 4 : lancer de nouveau le test de sécurité, qui devrez désormais réussir correctement et sans aucun problème.
  5. Démarche 5 : ouvrir le menu latéral et sélectionner l’option Magisk Hide pour ouvrir son menu d’options.
  6. Démarche 6 : une liste apparaît avec toutes les applis installées. Il suffit de chercher l’appli de laquelle cacher les autorisations de superutilisateur sur la liste et marquer la case correspondante.

Une fois vous ayez marqué l’appli, l'application essayera de vérifier si le smartphone a été modifié et s’il a des autorisations de superutilisateur au démarrage. Magisk Manager évitera cette vérification pour que l’appli fonctionne normalement à chaque fois que vous l'utilisiez.

Il faut penser qu’il y a certaines applications comme Super Mario Run, Pokémon GO, Netflix ou des applis de banque qui incluent une vérification de sécurité évite leur fonctionnement sur les appareils Android rootés. Ceci implique que, si vous n’utilisez pas Magisk Manager, de choisir entre elles ou un appareil avec root. Cependant, nous ne recommandons pas le root d'un smartphone si l'utilisateur n'est pas sûr à 100%.