Comment installer SnapTube sur Android

L’installation de SnapTube suit la procédure habituelle et est identique à celle de toute autre application. Le seul inconvénient que vous rencontrerez est que cet utilitaire n'est pas disponible dans Google Play. Vous pouvez facilement résoudre ce problème en le téléchargeant directement depuis son site Web ou depuis une boutique alternative fiable, tel que Malavida. Pour obtenir son fichier APK et l'installer sur votre appareil, utilisez le lien qui se trouve à la fin de ce guide.

Ensuite, dans la fiche de SnapTube sur Malavida, cliquez sur Télécharger.

Fiche de téléchargement de SnapTube chez MalavidaFiche de téléchargement de SnapTube chez Malavida

Utilisez à nouveau le bouton Télécharger pour lancer le téléchargement du fichier d'installation.

Lancer le téléchargement depuis MalavidaLancer le téléchargement depuis Malavida

Lorsque le téléchargement est terminé, il est temps d'ouvrir le fichier APK. Vous pouvez le faire directement à partir du navigateur, en cliquant sur Ouvrir. Si cette option n'apparaît pas, accédez au dossier Téléchargements à l'aide de l'explorateur de fichiers.

Ouvrez le fichier APK de SnapTubeOuvrez le fichier APK de SnapTube

Dans la fenêtre qui s'affiche, cliquez sur Installer.

Installer SnapTubeInstaller SnapTube

Cliquez enfin sur Ouvrir pour lancer l’application.

Ouvrir SnapTubeOuvrir SnapTube

SnapTube se trouve désormais dans votre tiroir des applications. Grâce à cet outil, vous allez pouvoir télécharger des vidéos depuis des sites Web et des réseaux sociaux parmi les plus populaires. Les plates-formes prises en charge les plus populaires sont Facebook, YouTube et Instagram.

N'oubliez pas que vous ne pouvez télécharger que de la musique ou des vidéos libres de droits. Pour éviter d'enfreindre les lois sur la propriété intellectuelle de votre pays, assurez-vous que vous disposez d'une licence vous permettant de procéder à un téléchargement. D'autre part, si vous souhaitez diffuser une vidéo téléchargée, renseignez-vous sur vos obligations. Une grande partie du contenu audiovisuel circulant sur Internet peut être diffusée gratuitement, mais l'auteur doit être cité.