Comment fonctionne l'algorithme Tinder

Lorsque nous utilisons Tinder, nous savons au fond de nous-mêmes que ce n'est pas une personne qui choisit les meilleurs candidats pour être notre partenaire et qui nous les montre sur l'écran. Il existe un algorithme qui sélectionne, parmi tous les profils qui apparaissent dans l'application, ceux qui apparaissent lorsque nous ouvrons l'application. Gardons à l'esprit que le nombre de personnes utilisant l'application est très important, car elle est devenue l'un des outils de rencontre les plus populaires. Et cela rend impossible de nous montrer tous les profils. Il y a également une autre variable à prendre en compte, à savoir qu'il y a généralement plus d'hommes que de femmes sur ce type d'application. Par conséquent, une femme ne verra jamais tous les hommes de sa région.

Pour essayer d'apparaître sur les profils des autres utilisateurs et augmenter nos chances de trouver un partenaire, beaucoup de gens se demandent comment fonctionne l'algorithme de Tinder. Et bien qu'il ne soit pas possible de le pirater pour améliorer notre position, il y a certaines choses que nous pouvons savoir à son sujet.

L'algorithme de Tinder, comment ça marche ?

Tinder n'a jamais rendu publiques trop d'informations sur la façon dont il organise l'algorithme pour nous mettre en relation avec certaines personnes sur l'application. La seule chose que nous savons, c'est qu'il propose certains plans de paiement qui nous permettront d'apparaître plus fréquemment sur l'écran mobile des autres personnes de notre région, augmentant ainsi nos chances de trouver un partenaire.

Ainsi, en utilisant un Boost, qui coûte entre 2 et 4 euros, nous pouvons être l'un des meilleurs profils de notre région pendant une demi-heure. En outre, si nous avons un plan payant comme Tinder Gold, nous apparaîtrons plus fréquemment dans les flux des personnes qui nous correspondent. Pratiquement toutes les informations officielles parlent du paiement d'une taxe.

Tinder prévient qu'il utilise les informations qu'il détient sur vous pour recommander ou non votre profil aux autres utilisateurs. Tant les informations fournies par vous, comme votre sexe ou votre âge, que celles qu'elle déduit de votre utilisation de l'appli, comme votre activité ou votre localisation si vous l'avez activée. Ils veillent également à ce que des détails tels que la race, l'origine ethnique, le revenu et la religion n'aient aucun poids lorsqu'il s'agit de déterminer si vous êtes mieux ou moins bien placé dans l'algorithme.

L'algorithme de Tinder en 2022, quel est le classement ELO ?

Bien que le réseau social ne l'ait pas dit explicitement, les utilisateurs de Tinder ont découvert quelques détails sur son algorithme en se basant sur leur expérience personnelle. La controverse autour du score ELO, une sorte d'«indice de désirabilité» censé vous faire apparaître davantage dans les flux des autres utilisateurs, est particulièrement notable. Tiinder se défend en affirmant que ce système n'est plus utilisé. Selon les soupçons, les 48 premières heures où votre profil est ouvert sur Tinder, votre visibilité sera plus élevée. Et en fonction du nombre de correspondances que vous obtenez pendant cette période, la plateforme établira votre score ELO, c'est-à-dire que si votre arrivée sur le réseau social est très réussie, vous serez mieux placé pour continuer à trouver de nombreux contacts potentiels.

Au fil du temps, votre profil perdra un peu de visibilité. L'idée est que, si vous êtes déjà accro à Tinder mais que vous voyez que vous avez de moins en moins de correspondances, vous finirez par vous inscrire à un plan payant pour retrouver votre visibilité perdue. La visibilité se perd également avec l'âge, l'outil déduisant que les jeunes utilisateurs sont moins enclins à dépenser de l'argent. Par conséquent, plus vous utilisez la plateforme depuis longtemps, plus il est probable que vous finissiez par devoir payer pour obtenir davantage de visites.